5 décembre 2022 | Gestion d'entreprise

Comment réussir la préparation d’un chantier ?

Gestion d'entreprise

préparation de chantier

Réussir la gestion de chantier de construction, oui ! Mais saviez-vous qu’une organisation efficace commence bien en amont des travaux ? En effet, une bonne préparation de chantier vous permettra non seulement d’organiser les tâches, mais aussi d’anticiper les imprévus. 

Sur le long terme, elle sera utile pour optimiser les délais de réalisation. Ce qui vous aidera à éviter les pertes de temps et les retards éventuels. Et comme vous le savez déjà : le temps, c’est de l’argent ! Alors, ne sous-estimez pas l’importance de la phase préparatoire. 

En règle générale, elle démarre dès l’acceptation de la commande et se poursuit jusqu’au commencement des travaux. Mais quelles sont les étapes à prévoir dans ce cas ? Et quelles sont les astuces pour mettre en place une stratégie efficace au sein de votre entreprise du bâtiment ? 

Préparation de chantier : quels sont les objectifs ?

Les entreprises œuvrant dans le domaine du bâtiment et travaux publics enchaînent souvent les chantiers. La fluidité du travail assure d’ailleurs la santé financière de l’entreprise. En voulant avancer trop rapidement (et jongler aussi vite que possible entre les chantiers), certains décident de bâcler la phase préparatoire de chantier. Et pourtant, il s’agit d’une étape cruciale que vous ne devez pas négliger. 

Les enjeux sont nombreux ici. Vous pourrez entre autres : 

  • Définir les objectifs majeurs du chantier ; 
  • Réaliser des plans d’exécution clairs ; 
  • Effectuer les études techniques et les demandes d’autorisation nécessaires au projet de construction ; 
  • Identifier les normes à appliquer (réglementations, engagements contractuels, méthodes de travail, gestion de sécurité…) ;
  • Estimer la disponibilité des ressources (matérielles, humaines et financières) ; 
  • Évaluer la faisabilité du projet de construction dans son ensemble ; 
  • Anticiper l’organisation du travail ; 
  • Établir des délais raisonnables pour la réalisation des travaux ; 
  • Élaborer les plannings prévisionnels ; 
  • Optimiser le respect des délais fixés ;
  • Garantir la qualité des ouvrages bâtis. 

Cette phase d’avant-projet est ainsi d’une importance capitale. Les mots d’ordre ici sont : préparation, organisation, anticipation et prévention. 

Qui participe à la phase préparatoire ?

La phase préparatoire de chantier doit se faire en collaboration avec tous les intervenants du chantier. 

  1. Vous devriez notamment faire l’inventaire des effectifs au niveau interne pour vous assurer que la main-d’œuvre sera suffisante. Sinon, votre entreprise du bâtiment pourrait avoir besoin de faire appel à des sous-traitants. 
  2. C’est aussi l’occasion idéale pour contacter les fournisseurs afin de constituer votre stock de matériaux et garantir un approvisionnement fluide tout au long de la durée de vie du chantier.
  3. Pour certaines tâches spécifiques (comme la mise en place de plans techniques), vous serez peut-être amené à discuter avec le maître d’œuvre ou les bureaux d’études.
  4. Bien entendu, une bonne préparation de chantier ne saurait se passer de l’appui du maître d’ouvrage. Après tout, il s’agit de son projet de construction. Alors, communiquez efficacement avec votre client dès la phase préparatoire pour connaître les prérequis inscrits dans le cahier des charges.  

Quelles sont les démarches à accomplir ?

La période de préparation de chantier représente une opportunité pour prendre en charge les démarches administratives préliminaires. Outre la demande d’autorisation et les études techniques diverses, vous devez aussi mettre en place votre dossier de préparation de chantier. 

De quoi s’agit-il exactement ? C’est tout simplement un dossier qui réunit les documents essentiels à la réalisation des travaux. Si vous travaillez avec un maître d’œuvre, vous lui remettrez une copie. 

Quoi qu’il en soit, ce document s’établit sur la base de différents éléments. Ils incluent entre autres : 

  • Le Plan d’installation de chantier (PIC) : il rassemble les données relatives à l’aménagement et l’installation du chantier ; 
  • Le planning prévisionnel des travaux : il sert à découper le projet de construction en plusieurs tâches qui seront réparties dans des délais définis ; 
  • Les plans d’exécution des ouvrages : ils se basent sur différentes études pour définir les spécifications techniques utiles à respecter ; 
  • La définition des effectifs et de la durée de leur mobilisation ;
  • Les commandes de matériaux et l’approvisionnement de chantier ;
  • L’identification des matériels et équipements ; 
  • Le Plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) : il s’agit surtout d’un outil de prévention de risques sur les chantiers. 

Quelles astuces pour bien préparer vos chantiers ?

La phase d’avant-projet gardera son intérêt tout au long de la durée de vie du chantier. Elle contribuera d’ailleurs à l’amélioration de votre stratégie d’entreprise de construction quant à l’organisation et à la gestion du chantier.   

Vous pouvez mettre à profit cette période pour anticiper les éventuels problèmes. Comment ? En considérant certains points. On parle entre autres de : 

  • La mise en place d’un devis détaillé, comportant un échéancier ;
  • La constitution de votre équipe : le meilleur choix consistera toujours à faire appel à des professionnels aguerris ; 
  • L’appui d’un maître d’œuvre : non seulement il s’agit d’un choix idéal en termes d’apporteur d’affaires, mais le maître d’œuvre est aussi plus à même de garantir la conformité des travaux vis-à-vis de la qualité et de la technicité ; 
  • La préparation administrative (aussi appelée « gestion administrative de chantier ») : vous devrez ici prendre en compte le cahier des charges, le règlement de chantier, les pièces constitutives du marché, l’analyse prévisionnelle des travaux… ; 
  • La préparation technique : elle consiste à effectuer des contrôles divers (incluant aussi la préparation des voies d’accès) ;
  • La géolocalisation et l’installation du chantier ;  
  • L’établissement d’un planning des travaux, assorti de délais raisonnables ; 
  • L’estimation des budgets prévisionnels : vous devez calculer entre autres les dépenses liées à la charge foncière, le coût réel des travaux, les frais annexes (déplacement, marge d’imprévus, etc.). 

Un logiciel de suivi de chantier BTP comme Vertuoza sera dans tous les cas un outil pratique pour optimiser cette phase préparatoire. 

Quelle est l’importance du planning d’exécution des travaux ? 

L’établissement d’un planning d’exécution des travaux constitue une autre étape fondamentale pour bien préparer votre chantier. Ce document régit effectivement la vie du chantier. Il ne recense pas uniquement les procédures réglementaires à respecter (notamment en ce qui concerne la sécurité des ouvriers sur le chantier). Il fait également office de feuille de route à suivre pour assurer l’avancement du projet de construction sur le long terme. 

Vous devez ici prendre en compte différents éléments. À savoir entre autres : 

  • La liste exhaustive des travaux à effectuer ; 
  • Les ressources humaines nécessaires à la réalisation de l’ouvrage ; 
  • La qualité des matériels et matériaux à sélectionner pour garantir la conformité des éléments bâtis ; 
  • Les méthodes de travail à mettre en place pour minimiser les risques de malfaçons. 

L’objectif est simple : informer chaque intervenant sur sa mission — assortie d’un délai de réalisation précise et d’une date d’intervention claire. 

Tout cela permettra au chantier de commencer dans les meilleures conditions.

Préparation de chantier : pourquoi utiliser Vertuoza ?

Vertuoza est un logiciel qui s’adresse exclusivement aux professionnels du secteur du bâtiment. Avec ses fonctionnalités exhaustives, notre plateforme vous permet ainsi d’automatiser la gestion de vos chantiers.

Comment Vertuoza peut-il vous aider au cours de la phase préparatoire de chantier ? En proposant tout simplement un module de planning qui vous permettra de : 

  • Évaluer et gérer vos ressources (personnels, matériaux, véhicules…) ;
  • Contrôler en temps réel le budget (commandes, achats, approvisionnements, paiement des sous-traitants…) ; 
  • Centraliser les infos nécessaires à la réaliser des chantiers ; 
  • Communiquer efficacement avec votre équipe de n’importe quel endroit ;
  • Gagner du temps dans la coordination des tâches. 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Vertuoza qui se fera un plaisir de vous répondre.

Soyez prévenus des nouveautés Vertuo+

Voir +

Episode 2 - Decouvrir les besoins du client
présenter un supplément en cours de chantier